Stop à la pratique cruelle du mulesing pour protéger les agneaux

Chaque année, des millions d'agneaux mérinos australiens continuent de subir la douloureuse pratique de mutilation animale qu'est le mulesing. Le mulesing est un procédé par lequel des agneaux âgés de 6 à 12 semaines sont immobilisés sur le dos, tandis que des bandes de peau sont découpées dans la zone périanale .

 

Pendant longtemps, cela s'est fait en raison de l'hypothèse (erronée) selon laquelle un mouton avec la peau plissée donne plus de laine. Cet élevage excessif a produit des animaux particulièrement vulnérables à l'infestation des asticots car les mouches pondent leurs œufs dans les plis de la peau des moutons. Couper les plis de la peau périanale ne protège que partiellement les animaux contre les mouches, mais cause aux agneaux des douleurs atroces, de la peur et du stress, et il est légal de procéder à cette procédure sans soulagement adéquat de la douleur. 

 

Bien que cette pratique soit destinée à protéger les moutons contre ces maladies, il existe d'autres moyens d'agir sans causer de douleur. Malgré cela, environ 70 % des agneaux australiens élevés pour la production de laine continuent d'être soumis à cette pratique sans que l'on puisse y mettre fin. Il est temps de changer !

 

Ensemble, nous pouvons encourager les marques à assumer la responsabilité du bien-être des animaux au sein de leurs chaînes d'approvisionnement et à s'engager à supprimer progressivement les ventes de laine de mouton issue du mulesing.

 

Rejoignez-nous pour réclamer le respect des animaux. Signez cette pétition pour nous aider à mettre fin à cette pratique du mulesing et à créer un changement réel et durable.

  • AU Cavina B 27.02.2024 00:54
  • NL Thamara M 26.02.2024 17:47
  • DE Kathrin S 26.02.2024 16:23
  • CH Catherine H 26.02.2024 15:43
  • FR Nathalie D O 26.02.2024 14:59
  • BE Jan S 26.02.2024 14:10