Votre soutien pour les buffles en Italie

47 millions de kilos de mozzarella de bufflonne ont été produits en 2017 en Italie. Malheureusement, souvent une telle demande engendre la souffrance pour les animaux concernés. Une étude menée par QUATRE PATTES a révélé non seulement des conditions d'élevage misérables, mais des choses bien pires encore.

 

Les veaux mâles sont un produit dérivé non souhaité des fermes productrices de mozzarella et dès lors souvent négligés car sans aucune valeur pour le producteur. Même dans des circonstances normales, les veaux sont abattus déjà environ 30 jours après la naissance. 52’000 veaux ont été ainsi légalement abattus en 2017.

 

Les animaux adultes également ont été victimes de négligences. Entre autres choses, les griffes trop longues n'ont pas été coupées, et les blessures sont restées non traitées.

 

74% de tous les buffles italiens ont été élevés en Campanie, dans le sud-ouest de l'Italie. La mozzarella de bufflonne de Campanie porte l'appellation d'origine protégée et est considérée comme le produit d'exportation par excellence de la région. Les principaux acheteurs de ce fromage apprécié par les gourmets sont la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les États-Unis, la Suisse et l'Espagne.

 

Une modification de la loi a déjà conduit à un meilleur contrôle des producteurs. Cependant, QUATRE PATTES souhaite également impliquer la responsabilité des supermarchés et des fournisseurs afin d'améliorer les conditions de vie pour les buffles.

 

QUATRE PATTES adresse un appel à toutes les chaînes de supermarchés, aux commerçants et aux producteurs à enfin prendre leurs responsabilités.